Quel statut choisir pour vendre sur Amazon ?

Lorsque vous décidez de vendre sur Amazon, vous devez réfléchir au statut juridique sous lequel vous allez le faire. Cela aura des répercussions fiscales. Dans cet article, nous allons vous donner des éléments de réflexion. Par contre, nous n’aborderons que les solutions françaises. Si vous voulez opter pour une société anglaise ou à Hong Kong, nous vous conseillons la lecture de cet article sur les avantages et les risques de cette solution.

Peut-on vendre en tant que particulier ?

Il est tout à fait possible de vendre sur Amazon en tant que particulier. D’ailleurs lorsque vous vous inscrivez en tant que vendeur, vous avez le choix entre un compte particulier et un compte vendeur pro. Ils ne présentent pas les mêmes avantages et ne sont pas adaptés pour les mêmes volumes de vente. Si vous n’allez faire qu’un nombre réduit de commandes, le compte particulier est fait pour vous. Mais au-delà d’un certain volume de commandes, il est plus intéressant de passer au compte vendeur pro.
Les principales différences entre les deux comptes sont :
– le tarif : le vendeur particulier paie 1,19€ par commande alors que le vendeur professionnel paie un abonnement mensuel de 44,85€ (39€ en cas d’exemption de TVA) ;
– la durée de présence des articles sur le site : les produits mis en vente par un particulier ne sont plus en ligne au bout de 60 jours alors que pour un professionnel, aucune limitation de durée n’est appliquée,
– l’interface : les particuliers n’ont pas accès aux rapports de stock et aux rapports de commande.

Les différents statuts juridiques pour votre société

Si vous souhaitez créer une société pour vendre sur Amazon, vous avez le choix entre ces différentes structures juridiques :

Auto-entrepreneur

C’est surement la meilleure solution pour tester son activité. Les formalités de création sont très simples et les obligations comptables sont très légères. L’inconvénient majeur est le plafond auquel est soumise l’activité d’auto-entrepreneur.

Entreprise individuelle

Une entreprise individuelle est également très simple à mettre en place. Aucun plafond n’est appliqué. Par contre, un des inconvénients majeurs (comme pour l’auto-entreprise également), c’est la confusion des patrimoines personnels et professionnels.

EURL

Une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée peut être une solution pour vendre sur Amazon. Elle permet de séparer le patrimoine personnel du patrimoine professionnel. Par contre, elle implique un nombre plus important de formalités et d’obligations comptables.

SARL ou SAS

Si vous êtes plusieurs, vous avez le choix entre une SARL et une SAS. La société à responsabilité limitée et la société par actions simplifiées n’ont pas de capital minimum. Les associés sont responsables des dettes à hauteur de leur apport. Les formalités de création sont assez similaires. Par contre, le mode de fonctionnement d’une SAS est beaucoup plus souple que celle d’une SARL. C’est pourquoi elle peut être une bonne solution si vous n’êtes pas certain de votre activité de vente en ligne.

A propos de l'auteur

yannick

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire