Pour une insertion professionnelle réussie des personnes handicapées

L’on a coutume d’entendre dire qu’être handicapé n’est pas une fatalité. Il n’en demeure pas moins que pour ces personnes qui trainent toutes formes d’infirmité, trouver un emploi fut-il précaire n’est pas toujours chose aisée.
Si vous êtes français et que vous êtes dans le cas, deux structures vous ouvrent leurs portes pour vous insérer dans la vie active.

Première étape de l’insertion : la préorientation professionnelle

En France et plus précisément à Montpellier, opèrent avec grande efficacité à l’UGECAM Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. En effet, ces deux structures accueillent au CRIP (Centre de Rééducation et d’Insertion Professionnelle) des personnes handicapées reconnues aptes pour travailler et à la recherche d’un emploi.
Ces derniers sont ainsi soumis au programme de préorientation professionnelle. Celui-ci consiste à concevoir de concert avec la personne concernée, un projet professionnel qui intègre ses capacités physiques et intellectuelles de même que ses centres d’intérêt.

L’étape de la formation elle-même

Sont disponibles au Centre de Rééducation et d’Insertion Professionnelle, des formations préqualifiantes qui préparent à la formation proprement dite. Cette dernière appelée formation qualifiante donne aux personnes handicapées, la possibilité de s’insérer plus tard dans des domaines tels que : le bâtiment, l’industrie, le secteur tertiaire, les métiers médicaux.

Les cas particuliers

Nous parlerons ici de ces personnes qui souffrent de lésions mentales graves. Dans leur cas, c’est l’Unité d’Évaluation, de Réentrainement et d’Orientation Socioprofessionnelle (UEROS) qui s’est donnée comme mission de tenir leur main pour que progressivement ils puissent s’insérer dans la vie professionnelle.
Il va sans dire que le handicap n’est nullement une fin en soi. Une insertion professionnelle personnes handicapées est toujours possible si on s’en donne les moyens.

A propos de l'auteur

yannick

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire